40,8% : record de rendement pour du photovoltaïque

26 sept. 2013
Des chercheurs du Laboratoire américain des Energies Renouvelables (NREL) ont établi un nouveau record de rendement pour des cellules solaires photovoltaïques, avec un taux de conversion de 40,8 %.
La cellule solaire inversée à triple jonction (trois couches pour trois parties différentes du spectre lumineux) a été conçue, fabriquée et mesurée par le NREL.
Ce taux d'efficacité de 40,8% a été obtenu grâce à une concentration de lumière équivalente à 326 soleils. Cette cellule se destine spécifiquement au solaire à concentration.
Au lieu d'utilliser un wafer à base de germanium, les chercheurs ont utilisé plusieurs couches de phosphorure et d'arseniure de gallium-indium. Man Wanlass, du NREL, est l'inventeur du procédé de cellule inversée, qui a récemment remporté le prix R&D 100.
Son dispositif a été amélioré par l'équipe de John Geisz, qui l'a étendu à l'ensemble des trois jonctions semi-conductrices.
Le dispositif est extrêmement mince et léger, souligne un communiqué du Laboratoire, ce qui offre des avantages en termes de performance, de conception et de coût.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.